Consultant SEO : aborder le métier de consultant en référencement

Consultant SEO : aborder le métier de consultant en référencement

Vous êtes à la recherche d’un prestataire pour votre référencement naturel et êtes perdu dans la jungle des offres de référencement ? Je vous propose un résumé qui vous permettra de concrétiser les différences qui existent au sein du métier générique de consultant SEO.

Consultant SEO : un métier hautement qualifié

Le consultant SEO revendique une connaissance aiguë et une longue expérience en référencement naturel de sites web. Pour atteindre ce statut, très souvent auto-proclamé de de consultant SEO, la formation et l’expérience seront les deux facteurs essentiels pour être le technicien qualifié que l’on revendique être mais aussi obtenir la reconnaissance de ses pairs.

Être Consultant SEO, c’est avant tout avoir mené plusieurs dizaines voire centaines de projets de référencement naturel dans des thématiques et environnement divers. La spécialisation sur telle ou telle technologie ou CMS est ici moins importante que l’appréhension complète et exhaustive des enjeux du référencement naturel. Cela implique d’avoir mené des projets foncièrement différents, comme j’ai pu le faire moi-même en tant que consultant SEO à Lille :

  • Avoir référencé des sites dans des thématiques variées : Industrie, ésotérisme, services professionnels, logiciels, vente à distance, médical, services aux particuliers, taxis, plombiers…
  • Avoir mené des projets de référencement ultra local (à l’échelle d’une ville, d’un quartier ou d’un arrondissement) autant qu’international (référencement de sites sur plusieurs pays / continents pour un même nom de domaine)
  • Avoir exploré les limites des algorithmes des moteurs de recherche sur des sites de test quitte à les avoir pénalisés pour mesurer les avantages et les pertes d’un référencement sur-optimisé voire Black Hat
  • Avoir su sortir plusieurs sites des pénalités Google (penguin, panda,…) qu’elles soient algorithmiques ou manuelles.
  • Avoir soi-même mené des stratégies entières et les avoir mises en pratique. Cela peut paraitre évident, mais certains consultants ont su shunter les étapes chronophages de rédaction web, d’optimisation technique ou création de backlinks en les sous-traitant sans y toucher eux-même.
  • Savoir mener un audit concurrentiel pertinent et adapter les stratégies SEO à la concurrence de sorte à proposer à Google un site de qualité nettement supérieure aux sites en haut de première page.
  • … En somme, le consultant SEO s’est formé, a testé et éprouvé ses techniques de référencement au fil des projets et des années de sorte à maitriser pleinement la totalité du processus pour amener un site en haut de la première page de Google sur des requêtes très concurrentielles.

Consultant SEO white ou black hat ?

Il s’agit là d’un débat sans fin au sein de la communauté du référencement. On pourrait presque dire qu’il s’agit d’un conflit de philosophie plus que de technique. Pour rappel, le Black Hat SEO représente un ensemble de techniques destinées à tromper les robots des moteurs de recherche pour obtenir des résultats exceptionnels mais bien souvent sur une courte durée. Notons que ce type de stratégie ne se fait pas en un jour mais permet d’obtenir des résultats en terme de positionnement tout bonnement exceptionnels. Lorsque l’on utilise cela comme enjeu financier (se positionner sur une thématique à fort potentiel malgré le fait qu’elle soit arrivée à saturation concurrentielle), elle propose également des retours sur investissement imbattables. A condition, toutefois, d’être menée avec intelligence.

Il me semble que maitriser les techniques de référencement Black Hat ne conditionne pas le statut de Consultant SEO. Nous sommes souvent davantage dans un esprit de Grey Hat : Les projets de référencement naturel sont menés en White Hat sauf pour certaines parties qui utilisent des techniques Blach Hat sans pour autant trop appuyer dessus. Nombre de Consultants SEO se revendiquent uniquement White Hat et il me semble que dans la plupart des cas ils ne sont pas moins confirmés et performants qu’un référenceur ayant une maitrise parfaite des techniques Black Hat.

Pour ma part, j’ai exploré les techniques Black Hat de manière à en avoir une connaissance approfondie mais sans en faire une expertise. Dans les stratégies que je mets en place pour mes clients, je suis plutôt dans la case des consultants SEO White Hat qui tend vers le grey hat lorsque nécessaire mais c’est loin d’être un automatisme.

Quelles prestations va proposer un consultant en référencement ?

Par définition, le consultant (et quelque soit son domaine de prédilection) est un prestataire de services en conseil. Son job est donc d’apporter son expertise aux sociétés désireuses de référencer leurs sites par une analyse poussée et surtout la mise en place d’actions et d’indicateurs de suivi pour mener le projet à bien avec des métriques crédibles et surtout utiles au suivi du projet.

Il n’est donc pas exécutant mais bien conseiller : le consultant ne met pas la main à la pâte pour l’optimisation technique des sites, pas plus qu’il n’écrit des textes ou recherche des partenariats dans le cadre de la stratégie de netlinking. Son travail est stratégique et informatif. Faire confiance à un consultant SEO, c’est avoir toutes les clés en main et être prêt à lancer une stratégie de référencement naturel pleinement opérationnelle.

De ce fait, vous devrez trouver un second prestataire pour mettre en place la stratégie développée par contre consultant SEO. Fort heureusement, la plupart des consultants (et j’en fais partie) ont pour objectif de vous déléguer de toute la stratégie de référencement en prenant également en charge la mise en place de la stratégie. Ce type de prestation « clé-en-main » est idéale pour les entreprises n’ayant qu’un petit service webmarketing et donc pas la force salariale pour appliquer les stratégies ou souhaitant tout bonnement déléguer ce travail.

La formation du consultant SEO :

Force est de constater que le métier de Consultant SEO est souvent auto-proclamé puisqu’aucune formation ni aucun diplôme ne viennent conditionner l’accès à ce métier. L’auto-formation et l’expérience technique sont les seuls appuis des consultants pour revendiquer ce statut.

Du point de vue universitaire, une seule formation post-bac se dédie uniquement au référencement naturel : il s’agit de la licence « Référencement et Rédaction Web » dispensée par l’Institut Universitaire et Technique de Mulhouse, dans le Haut-Rhin. On n’en sort à priori pas « consultant SEO » mais les dires semblent indiquer qu’elle offre un excellent socle de connaissances, idéal pour mettre le pied dans le métier avec des compétences directement maitrisées et opérationnelles pour les projets client.

Du reste, les référenceurs et consultants en devenir devront se contenter de formations génériques au webmarketing et se spécialiser par eux-même dans le SEO en passant par l’alternance avec les agences SEO.

Toutefois et malgré la jeunesse (toute relative en 2020) de ce métier, nombre de référenceurs ont su s’organiser pour structurer notre métier et mettre en place un diplôme validant les acquis de chacun et permettant d’officialiser et normaliser leurs connaissances. Je parle là du certificat CESEO aussi appelé « Certification Expert Référencement » qui a suscité un intérêt certain dans la communauté du SEO. Nombre de candidats ont ainsi pu voir leurs compétences validées et reconnues.

Quel statut pour ce métier ?

Il semblerait que la plupart des consultants SEO travaillent en indépendant ou dans des agences de référencement de moins de 5 salariés. Cependant, une bonne partie est également salariée dans les grandes agences de référencement françaises ou est en in-house, c’est à dire directement salariée des entreprises ayant besoin de référencement.

Il n’y a donc pas de vérité générale pour ce métier, on peut très bien y être salarié ou indépendant. J’imagine qu’ici, il s’agit encore une fois d’une question de point de vue.

Le Consultant SEO en résumé :

Le consultant est le chef de projet du référencement. Il est capable d’analyser les sites de manière globale (analyse on/off site, benchmark, netlinking…) et d’en déterminer une stratégie complète tout en utilisant des indicateurs de performance objectifs avec des objectifs en terme de résultat.

Si des diplômes peuvent venir « calibrer » les compétences des référenceurs en France, ses compétences viennent davantage de son expérience et de son auto-formation. Le meilleur diplôme du consultant SEO est donc son CV et la diversité de projets qu’il a pu mener.

Si par définition le Consultant joue un unique rôle de conseil, le métier s’étend généralement à la mise en place des actions requises pour le SEO des sites. Cela est, il me semble, d’autant plus vrai pour le cas des consultants en référencement naturel indépendants. en tant que consultant en référencement à Lille, je suis à votre disposition pour toute demande de vis.

Francois Masclef

J'ai tout d'abord commencé dans le domaine de la communication et de la stratégie marketing. Je suis ensuite tombé du coté obscur : le web. Depuis, je suis spécialisé en référencement naturel on et off-site. Au fil des semaines, des mois puis désormais des années, j'ai effectué une veille quotidienne. J'ai également énormément pratiqué, en agence dans un premier temps puis en consultant SEO indépendant ou Freelance en référencement naturel, selon les préférences. Si je suis concentré sur le référencement Google pour l'essentiel, je ne prends pas mes distances vis à vis des autres aspects du webmarketing : Création de sites et Webdesign / Ergonomie font partie de mon quotidien. Les stratégies de communication globales en webmarketing font également partie de mon travail de tous les jours. Pour autant, le référencement naturel reste ma véritable spécialité.

Laisser un commentaire

Disponible par téléphone au
06 71 30 25 94 Du lundi au vendredi 10h - 19h

Pour un retour écrit sous 24h
effectuez une
demande de devis

Fermer le menu